Inscrivez-vous !!!

Inscription totalement gratuite. Venez rejoindre les membres déjà présents sur le site, pour partager vos chants militaires ou autres... Nous vous attendons !!!

Inscrivez-vous sur Carnetdechants.fr

Le répertoire des Troupes de Marine

Vous trouverez les chants de tous les régiments TDM, mais aussi tous les chants qui sont entonnés par les coloniaux.

Chants troupes de Marine

Ecole Nationale des Sous-Officiers d'Active

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de l'ENSOA.

ENSOA

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette merveilleuse Ă©cole militaire qu'est l'ESM.

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

L'Ecole Militaire Interarmes

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette Ă©cole militaire de formation d'Officiers (EMIA).

L'Ecole Militaire Interarmes
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Compteur visiteurs
Bienvenue
cher visiteur
avatar
Il y a déjà :



visiteurs depuis le 17/07/2012

Historiques

Le forgeron de la paix mp3
Publié par Riton le 30/01/2013 00:00:00 (797 lectures)
Nous vous proposons ici un très beau chant des années 1880 créé par Mlle Doriga au XIXe Siècle et repris par Rosalne à la Scala. Les paroles sont de Gaston Villemer et Lucien Delormel et la musique de Tac-Coen. Il est ici chanté sur un air très folklorique dans le Clip de la chanson D'AVEL TREZ "Le forgeron de la paix" lors de "la chasse aux bourgeois" à Quimper en Avril 2011. Les paroles du chant ont été modifiées volontairement....

Dans un village minuit sonne
Un forgeron frappe le fer
Auprès du brasier qui rayonne
Son marteau s'élève dans l'air
Il retombe et sa main velue
S'accompagne d'une chanson
En forgeant un soc de charrue
Pour une prochaine moisson
"C'est pour la paix dit-il que je travaille
Loin des canons je vis en liberté
Je façonne l'acier qui sert à la semaille
Et ne forge du fer que pour l'humanité ."

Soudain, par la porte qui s'ouvre
Entre une femme au teint bronzé,
Sous le long manteau qui la couvre
Elle tient un glaive brisé.
Sa poitrine est toute sanglante,
Et l'homme en fronçant le sourcil,
Lui demande avec Ă©pouvante :
Femme, que viens-tu faire ici ?
C'est pour la paix etc.

Moi, répond alors l'étrangère,
Dans les sillons, je mets du sang,
Reconnais moi je suis la guerre
Et forge mon sabre Ă  l'instant.
Le forgeron saisit la lame,
Mais la broyant sous ses outils,
Il lui dit : sois maudite, Ă´ femme,
Toi qui m'as pris un jour mon fils.
C'est pour la paix que mon marteau travaille,
Loin des canons je vis en liberté
Ă€ jamais soient maudits les engins de bataille,
Je ne forge du fer que pour l'humanité.
Note: 0.00 (0 votes) - Noter ce chant -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.