Inscrivez-vous !!!

Inscription totalement gratuite. Venez rejoindre les membres déjà présents sur le site, pour partager vos chants militaires ou autres... Nous vous attendons !!!

Inscrivez-vous sur Carnetdechants.fr

Le répertoire des Troupes de Marine

Vous trouverez les chants de tous les régiments TDM, mais aussi tous les chants qui sont entonnés par les coloniaux.

Chants troupes de Marine

Ecole Nationale des Sous-Officiers d'Active

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de l'ENSOA.

ENSOA

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette merveilleuse Ă©cole militaire qu'est l'ESM.

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

L'Ecole Militaire Interarmes

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette Ă©cole militaire de formation d'Officiers (EMIA).

L'Ecole Militaire Interarmes
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Compteur visiteurs
Bienvenue
cher visiteur
avatar
Il y a déjà :



visiteurs depuis le 17/07/2012

Navale

Lettre d'Edith mp3
Ecole Navale
Publié par Inconstant le 27/12/2014 16:00:00 (1390 lectures)
Sur une musique de Théodore Botrel, chanteur et compositeur alors très populaire, Gabolde écrivit en 1900 les paroles de cette chanson. Elle permet aux fistots, cloîtrés au fond de sa rade, culé par les anciens, opprimé la strasse et les losses de lutter contre la nostalgie du monde civil. Leur statut de bordache leur donne droit à une considération dont ils maintiennent le souvenir par quelques lettres.
Ancien : élève de 2e année à l’École navale.
Culer : (faire) subir une culation « brimade ».
Fistot : élève de 1re année. De « fiston » resuffixé « -ot ». A la fin du xixe siècle le mot s’écrivait fistaud, voir Sahib.
Losse : aphérèse de (mo)losse ; surnom donné, pour leur férocité, aux officiers mariniers qui assurent la discipline à l’École navale.
Strasse : aphérèse et apocope de « (admini)strat(ion) » ; le « t » de « stration » se prononce [s]. De nos jours, le mot se prononce à l’allemande : [StÒA:s], comme dans la biffe.
L’École navale n’a pas adopté l’usage des écoles d’officiers de l’armée de terre consistant, pour chaque promotion, à réaliser un enregistrement de chants militaires. Cet enregistrement remontant à 1994 était destiné à un usage interne comme souvent avec les enregistrements militaires.

J’ai reçu ta lettre cousin
Celle oĂą tu me dis ton chagrin
D’être si loin de ta famille.
Et pour que tu sois plus patient
Je veux t’écrire du couvent,
Suis-je gentille.

Finis, finis les jolis mois
OĂą nous allions courir les bois
Pour y cueillir la pâquerette
Et nous asseoir si près, si près
Que parfois sans le faire exprès
J’étais coquette.

Dis, te souviens-tu du hamac
Sous les tilleuls au bord du lac
OĂą nous nous balancions ensemble ?
Le tien doit y faire rĂŞver
Et de beaux jours te rappeler
S’il lui ressemble.

Sois bien sage, ne m’oublie pas
Et rappelle-toi que tout bas
Tu me fis la chère promesse
De me conserver un trésor
Oh, dis-moi que tu l’as encore
Pour mes caresses.

Pleine de baisers frémissants
Et parfumée d’un vœu troublant
Que ma douce lettre t’enchante
RĂ©ponds-moi tu seras gentil
Et surtout que ce soit petit
Poste restante.
Note: 0.00 (0 votes) - Noter ce chant -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.