Inscrivez-vous !!!

Inscription totalement gratuite. Venez rejoindre les membres déjà présents sur le site, pour partager vos chants militaires ou autres... Nous vous attendons !!!

Inscrivez-vous sur Carnetdechants.fr

Le répertoire des Troupes de Marine

Vous trouverez les chants de tous les régiments TDM, mais aussi tous les chants qui sont entonnés par les coloniaux.

Chants troupes de Marine

Ecole Nationale des Sous-Officiers d'Active

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de l'ENSOA.

ENSOA

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette merveilleuse Ă©cole militaire qu'est l'ESM.

Ecole Speciale Militaire de Saint-Cyr

L'Ecole Militaire Interarmes

Retrouvez tous les chants, les paroles et les insignes des promotions de cette Ă©cole militaire de formation d'Officiers (EMIA).

L'Ecole Militaire Interarmes
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Compteur visiteurs
Bienvenue
cher visiteur
avatar
Il y a déjà :



visiteurs depuis le 17/07/2012

Chasseurs

Les chasseurs de Driant
Publié par Riton le 17/06/2013 00:00:00 (1181 lectures)
Chant écrit à la mémoire du Lieutenant-Colonel Driant, tombé au Bois des Caures le 22 février 1916 l'arme à la main, à la tête des 56ème et 59ème Bataillons de Chasseurs, dans un combat désespéré pour remplir la mission : ils ne passeront pas !
La 152ème Promotion de l'Ecole Spéciale Militaire de SAINT-CYR (1965 - 1967),est baptisée du nom du "Lieutenant-Colonel DRIANT".

Ils Ă©taient lĂ  deux bataillons
De fins chasseurs nerveux et prompts
Gîtés dans les taillis profonds
Et la broussaille,
Qui, sous les ordres de Driant,
" Espéraient " depuis plus d'un an
L'heure de bondir en avant,
Dans la bataille !

Un " arrosage " meurtrier
DĂ©cima le sombre hallier
Le vingt-et-un de février
Dis-neuf cent seize ;
Et l'obus, en passant, hurlait,
Et le sol tanguait et roulait,
Et le bois des Caures croulait
Dans la fournaise !

Le soir, enfin, comme des loups,
Les Boches sortent de leurs trous
Et leur bande accourant vers nous
Est signalée ;
Et Driant leur cria de loin :
" Vivant, gueux, vous ne m'aurez point " !
En s'élançant, fusil au poing,
Dans la mêlée !

Qu'ils sont beaux, les petits Chasseurs !
C'est la phalange des meilleurs
Tireurs, grenadiers, mitrailleurs
Bientôt fauchée,
Qui, seule, tient tĂŞte aux loups gris
Sans nulle panique et sans cris…
N'ayant mĂŞme plus ses abris
Dans la tranchée !

Hélas ! hélas ! le lendemain,
A la faveur d'un coup de main,
L'ennemi barre le chemin
LĂ , sur la crĂŞte :
Driant - dernier se retirant -
Fut aussi stoĂŻque, aussi grand
Que Ney, jadis, et que Roland
Dans la retraite !

Un tel chef ne sait pas ramper
Et daigne Ă  peine se courber :
Une balle s'en vint frapper
Sa tête altière :
Il se retourna, d'un effort,
" Adieu, mes gars ! ", dis-il encore…
Et - face au Boche - il roula mort
Dans la poussière !
Note: 0.00 (0 votes) - Noter ce chant -
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent Ă  leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.